Chintamani. Roerich 1935-1936

Le yoga, je ne savais pas qu’il y en avais autant de sortes.

À Communita di Etica Vivente, dans le centre de l’Italie, entre l’Ombrie et la Toscane, s’est développée une communauté autour du travail d’Elena et Nicolas Roerich, elle ayant canalisé une forme raffinée de yoga, l’Agni Yoga, et lui ayant réalisé une œuvre marquante en peinture.

Yoga, « cheminement vers l’unité », ou suivant d’autres définitions, moyen pour aller vers « l’arrêt des modifications du mental ».

Ici j’y ai découvert une communauté spirituelle forte, autour d’enseignements riches.

J’y ai taillé la vigne et j’ai proposé un projet de compost liés aux jardins pour aller vers une démarche davantage écologique.

Je ne sais toujours pas ce qu’est l’Agni Yoga, mais j’ai pu comprendre et embrasser la diversité des modèles que renferme ce mot devenu si synonyme de « gymnastique rassurante » dans nos sociétés contemporaines, alors qu’il s’agit bien d’un travail intérieur et de cheminement vers l’Unité.

 

Débuts des jardins vivriers au sein de la communauté. Compost froid, lasagnes, mise en place grâce au recyclage de carton.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *